Andréa FERREOL

Pour les Flâneries d’Art 2017
Andréa FERREOLfera une lecture :

Samedi 24 Juin à 18h
jardin aixJardin des Salons d’Olivary, 10 rue du 4 Septembre
Extraits de “Lettres à la mère” et de “Itinéraire” d’Edith BRUCK
> + de détails sur l’auteur

Avant même l’amour du théâtre ou du cinéma, c’est celui de la peinture qui a suscité l’orientation d’Andréa Ferréol. Sans doute n’osait-elle pas se rêver peintre, mais c’est pourtant à l’École des Beaux-Arts d’Aix-en-Provence qu’elle choisit de s’inscrire, en cours du soir, pour apprendre le dessin. « On apprenait en recopiant des tableaux de maîtres », raconte-t-elle, et on la disait même assez douée. Sa première émotion esthétique, elle la doit à « La femme qui pleure » de Picasso. Elle découvre alors les peintres classiques, s’intéresse aux Impressionnistes mais a une admiration toute particulière pour Gauguin, et bien sûr, pour l’enfant du pays, Cézanne, « le visionnaire, le père de la peinture moderne, celui qui préfigure le Fauvisme, le Cubisme ». Pour elle, « la peinture est affaire de passion, de curiosité ».

À 18 ans, lorsque l’art dramatique prend la première place dans sa vie, elle ne la délaisse pas. Dans les galeries qu’elle parcourt inlassablement, son regard s’aiguise au contact d’un art plus « contemporain », « un adjectif derrière lequel se cachent tant de démarches, de quêtes, d’exigences différentes ». C’est à cet âge qu’elle acquiert son premier tableau : la toile d’un autre Aixois, Gérard Drouillet, payé 200 Francs et acheté à tempérament. L’amour de la peinture ne la quittera plus et, partout où elle ira, elle continuera à découvrir de nouveaux artistes, peintres ou sculpteurs, et à chercher à comprendre en profondeur leur démarche.

C’est précisément dans le but de faire partager sa passion qu’elle a créé les « Flâneries d’Art Contemporain dans les Jardins aixois » « pour que les gens commencent par pousser la porte d’un jardin inconnu et tombent sur des œuvres étonnantes, belles, singulières, intrigantes. » Avant d’exposer leurs œuvres, elle goûte le plaisir de visiter les artistes dans l’intimité de leur atelier et de pénétrer ainsi au cœur de la création.

Les Flâneries d’Art lui permettent d’offrir aux regards curieux des flâneurs ses «coups de cœur» dont elle « espère qu’ils les toucheront comme ils l’ont touchée ».

www.andrea-ferreol.com

andrea-ferreol-livre-passion2016 : sortie du livre autobiographique d’Andréa Ferréol : La passion dans les yeux, (éditions l’Archipel), qui raconte : sa vie, sa jeunesse, ses débuts, son tournage dans La Grande Bouffe, sa relation avec Omar Sharif et ses autres amours – les metteurs en scène célèbres pour qui elle tourna : Fassbinder, Comencini, Mocky, Schlöndorff, Scola, Greenaway… ses rôles au théâtre, à la télévision et ses partenaires : Burt Lancaster, Mastroianni, Delon, Noiret, Belmondo, Gassman, Bud Spencer, Marielle, Depardieu…

 

> Tous les Comédiens & Lectures